Villeneuve's not dead


Villeneuve, c'est le pseudo de Benoît de Villeneuve, compositeur français touchant aussi bien à la musique de film qu'à l'éléctro-pop, auteur d'un premier essai en 2005 avec l'album First Date. Après des collaborations tant au niveau artistique avec les français M83 et Agoria qu'au niveau cinématographique pour la bande sonore du film Mesrine, Benoît revient avec ce Death Race, ode à la vitesse, ode à l'amour mais surtout ode à la musique, ici théâtralisée à travers une flambée céleste qui du piano fait l'instrument central dans une oraison funèbre qui rivalise d'audace pour déjouer le piège de la Grande Faucheuse.
On flaire le génie et on se délecte d'avance de son deuxième album Dry Marks Of Memory qui est prévu pour janvier 2010.

PS : Quelques connexions synaptiques faites par mon cerveau à l'encontre d'un lien vidéo/artiste tendent à me faire penser que ce clip est un hommage discret à Gilles Villeneuve, ce québécois qui s'est tué au volant de sa F1 à Zolder (Belgique) en 1982.


Villeneuve as known as Benoît de Villeneuve is a french composer dealing with film music and electro-pop who has released a first album in 2005 called First Date. After many collaborations with French artists M83 and Agoria and a great work on Mesrine soundtrack, Benoît is coming back with Death Race, ode to speed, ode to love but mainly ode to music, theatricalized here through a divine flare-up which is giving the piano the leading role in a funeral oration trying to outdo the Death in luck not to discover the hereafter too early.
I have intuition this man is a genious and I am thoroughly looking forward to hear his second album Dry Marks Of Memory which will be released on January of 2010.

P.S. : A few connections in my mind between video and artist's name make me think this video clip is a tribute to Gilles Villeneuve, this Canadian pilot who died in 1982 in a F1 race in Zolder (Belgium).


Bonux :








Villeneuve - Oh No (Puzique Remix)

Russ definitely shines


Boom boom. Paf Paf. Palalalapapa. England vs. Island, what else? Russ Chimes can't stop killing the dancefloor. Even if he wanted to stop, he couldn't. Proof here, I've dealt with him three times, each time for a mega cool remix. This man is the perfect mix between our frenchie Valérie and English electronic music. We brought him italo-disco throughout the Alps mountains, he brought English nu-rave and turned disco music from the 80s into an amazing futuristic sound. Hey, just have a listen to his remix of Remember Me, even robots could dance till the morning with such a rocking track. Thinking of seeing him live, I imagine all this strobes catching my eyes and have desire to change his name into Russ Shines. Man, when will you release a LP? Can't wait.

By the way, Steed Lord is an Island-based band made of 3 brothers and a pretty girl best known for their incredible live performances throughout the world supporting big bands like Chromeo, Peaches or Does It Offend You, Yeah?. Their first album is called Truth Serum (Beatport, Itunes).








Steed Lord - Remember Me (Russ Chimes Remix)

Boom boom. Paf Paf. Palalalapapa. Angleterre vs. Islande, what else? Russ Chimes n'arrête pas de retourner le dancefloor. Même s'il voulait arrêter il ne pourrait pas. La preuve ici, 3 fois j'ai parlé de lui, 3 fois pour un sacré bon remix. Ce mec est le mélange parfait entre notre frenchie Valérie et l'éléctro anglaise. On lui a appris l'italo-disco, qu'on est allé chercher de l'autre côté des Alpes, pendant que lui rapportait cette nu-rave so british pour transformer la musique disco des années 80 en un p**tain de son du futur. Si vous ne me croyez pas, écoutez donc ce remix de Remember Me, même des robots rouillés arriveraient à danser toute la nuit avec un morceau pareil. Rien qu'en pensant au fait de le voir en live, j'imagine des dizaines de stroboscopes m'éclatant les yeux et j'ai envie de le renommer Russ Shines. Mec, c'est quand que tu nous sors un album? J'en peux plus d'attendre.

Au fait, Steed Lord c'est un groupe islandais composé de 3 frères et d'une jolie blonde, surtout connus pour leurs lives de folie distillés à travers le monde en compagne de groupes plus importants comme Chromeo, Peaches ou Does It Offend You, Yeah?. Leur premier album s'appelle Truth Serum (Beatport, Itunes).

The beat GOS on NYPD


Never tell me I'm from nowhere
Lay down, stay down, pleasant nightmare
Fancy story, I make my way
I swear I'm not insaaaaaane


"4 musiciens, 4 égos, 4 influences; de la pop-rock au prog, en passant par le stoner, l’électro, le métal ou le disco-funk, GOS c'est cette rencontre sonore étrange et improbable qui nous a offert un projet artistique. A la base même, il y avait juste l'envie de créer, plus tard c'est l'envie commune de proposer un son original, neuf, une vraie ambition assumée et rageuse de transpirer l'unicité, de traverser le temps.
Le reste s'exprime en live.
"

Voilà en quelques mots l'univers musical de GOS, groupe parisien de rock alternatif, qui depuis 2005 enchaîne les compos (plus de 40), les concerts (plus de 60), les compact-discs (2 EPs auto-produits et un single) et les idées con...cluantes. David, le leader, vous met, amis readers, dans le secret :

"On revendique notre indépendance, notre singularité, comme une envie rageuse de montrer qu’on peut encore créer, inventer et écrire. Ne pas être juste un groupe de plus, ne pas surfer sur les tendances, ne pas forcément appartenir à une « famille rock »."

C'est donc sans complexe que les 4 compères nous envoient ce clip de NYPD dans la face, un condensé de 4 visions différentes de la même chanson, c'est concis mais concluant. C'est surtout le prélude à un premier album de 14 titres prévu pour mars 2010, histoire de concrétiser un peu plus le concept GOS et étendre leur aura un peu plus loin que le long des méandres incongrus de la Seine.

La scène, justement, est un élément crucial dans l'esprit du groupe, là où se concentre leur passion commune pour la musique et autres circonvolutions sonores qu'ils partagent en parfaite communion avec leur public de con...naisseurs. David nous confie son point de vue sur la chose :

"Pour nous la scène n'est pas qu'un simple "Concert Rock", on ne débarque pas en mode "plug & play", avec des morceaux qui s'enchaînent les uns après les autres. On aime travailler le son avec Olivier et ses pédales, sans pour autant avoir recours à l'électro, on aime aussi l’idée de scénariser nos lives, poser des ambiances, travailler les lights avec des plans de feu précis, jouer avec des samples, proposer une imagerie sonore globale…en somme, créer un univers."

Ça, c'est dit.
Mais au fait, si on n'en restait pas à notre première impression à la vue du clip, mais qu'on approfondissait un peu plus? Si l'un des 4 membres du groupe nous plaisait un peu plus que les autres?
En plus d'être bons, ils ne sont pas cons. 4 autres clips vous attendent, sur la même base de la chambre blanche pourvue d'étranges objets, du point de vue de David, d'Olivier (Fouls) le guitariste, de Pierre Frank (PF) le bassiste et de Richard le batteur. Une belle brochette de fous qui jurent ne pas l'être, on les croit difficilement, mais s'il faut être complètement aliéné pour faire un clip aussi abouti, on approuve!


PS : Hey les GOS, comme disait un célèbre général français sur un balcon d'Alger, "je vous ai compris", non? En espèrant ne pas vous avoir trop pris pour des cons!

Dont mind, I am right then I am wrong
I grow my thougts I glow inside, I blow my mind.

Bonus : Des kilomètres de peau et un concert d'air guitar.

Once upon a time, there was FlashWorx


FlashWorx, c'est l'ambitieux projet d'Anthony Hammer et de Mike Arthur Le Trèfle, résidants à Genève. Suisses d’origines italiennes, ils sont de véritables produits des années 80. Influencés par la musique, la mode et tout ce qui ce faisait durant ces belles années, ils s’en donnent à cœur joie aujourd’hui dans leur passion commune afin de transmettre une musique, un message, un état d’esprit... Before was better!
Leur première prod se nomme joliment Il était une fois. Il était une fois une ballade sonore au pays des synthés dont la mélodie donnait envie de se rouler dans l'herbe mauve sous l'oeil bienveillant d'une Lune rousse qui dansait avec des étoiles filantes. Ce premier titre annonce de bonnes choses pour la suite, d'autant plus intéressantes qu'un EP est en préparation pour 2010.
Niveau remixs, FlashWorx est au top. Après avoir touché à la pop grinçante mais fabuleuse de PNAU et avoir remixé le Valérie-esque Lost Feeling de Visitor, ces messieurs viennent de nous sortir un très bon réarrangement de Karate Kid, apposant des paroles à cette track composée en hommage au film éponyme par les 2 anglais de Futurecop!. C'est une exclu Random Trax, et ça vaut son pesant de cacahuètes! Dance Together, Dance Together!








FlashWorx - Il était une fois








Futurecop! - Karate Kid (FlashWorx Remix)








PNAU - Embrace (FlashWorx Remix)








Visitor - Lost Feeling (FlashWorx Remix)

FlashWorx, it's the ambitious project of Anthony Hammer and Mike Arthur Le Trèfle, who are living in Geneva. Italian-born, they were born right back into the eighties. Influenced by music (you know, italo-disco), fashion and everything else was hyped through this beautiful ninth decade of the century, they drew their inspiration from this and now are transfering it into their common passion to transmit a special kind of music, a message, a state of mind... Before was better!
Their first composition is nicely called Il était une fois. Once upon a time, we walked through synths fields hearing a sweet melody which gave us desire to sit down on the purple grass and dream on this red Moon dancing with shooting stars. This track announces good things for the future, as an EP will be recorded for 2010.
Dealing with remixes, FlashWorx is on top. After working on PNAU's cheesy but fantastic pop and remixing the Valérie-like Lost Feeling from Visitor, these guys have just released a very good rework of Karate Kid, adding lyrics to this track composed in honor of the movie by the 2 English DJs Futurecop!. It's a Random Trax exclusive gift, and it definitely deserves an attentive ear! Dance Together, Dance Together!

Speed up this slow dance


Minitel Rose c'est Raphael D'Hervé (connu sous le pseudo de Pegase en solo), Romain Lémé et Quentin Gauvin, les 3 gringos les plus rockeurs de l'univers italo-disco estampillé Valérie.
Alors qu'on attend toujours la suite de leur excellent mini-concept-album The French Machine et de leur EP Continue, sortis sur leur propre label Futur regroupant College et Rhum For Pauline en plus du groupe et du projet solo de Raphael, ils nous proposent un nouveau remix de Slow Down de (Chilly) Gonzales, le québécois monstrueusement doué pour la musique qui a récemment battu le record du monde du concert le plus long en jouant 27h 3 minutes et 44 secondes non-stop (vous noterez que ma phrase en est d'autant plus longue, c'est une sorte d'hommage). Malheureusement pour lui une allemande l'a détrôné il y a quelques semaines en enchaînant... 40h de concert. Une athlète de l'ex-RDA reconvertie? (edit : on me dit que son record n'a pas été homologué. Viva Gonzales!)









Gonzales - Slow Down (Minitel Rose Fast Dance Remix)

Minitel Rose are Raphael D'Hervé (as know as Pegase in solo), Romain Lémé and Quentin Gauvin, the three most rocking gringos of the italo-disco Valérie's universe.
While we're waiting for a new release to succeed their excellent mini-concept-album The French Machine and the Continue EP on their own label Futur (where College and Rhum For Pauline are signed in addition to the group and Raph's solo project), they come back with a free remix of Slow Down from (Chilly) Gonzales, the fantastically gifted Canadian who has recently beaten the longest music performance's World record playing for 27 hours, 3 minutes and 44 seconds without stopping. Sadly a German woman has just supplanted him playing for... 40 hours. Was she a former RDA athlet? (edit : I have been told her record hasn't been ratified. Viva Gonzales!)


Random video clips


Le second album des Vampire Weekend nommé Contra sortira le 12 janvier 2010. On connaissait déjà Horchata, voici Cousins, un nouvel extrait pétillant à souhait.

Contra will be the second album of Vampire Weekend. Before the release on January, 12th of 2010, we can discover Cousins, the second extract of this incoming album after Horchata.


Les Plasticines sont 4 françaises en pleine bourre qui ont joué leur propre rôle dans un épisode de Gossip Girl. Hype.

The Plasticines are 4 pretty French girls and have just played in the Gossip Girl show. So hyped.


La piste 6 de Conditions, le premier album de The Temper Trap, sortira le 4 janvier 2010 en single outre-manche. En attendant, Fader a eu droit à son clip.

Fader will be released on January the 4th of 2010. It's the sixth track of The Temper Trap's first album named Conditions.

Festival Elekt'RhOne @ Double Mixte, Lyon, 04/12


Un jour d'automne, tandis que je flânais tranquillement sur MySpace, je tombai nez à nez avec cette dure réalité : AutoKratz à Lyon le 4 décembre? Intrigué plus que d'ordinaire, je notais que ce serait à l'occasion du Festival Elekt'RhOne. Hein? Première fois que j'entendais parler de ce festival. Bon, une recherche s'imposait, c'est pas comme si les 2 anglais de Manchester, poulains de Kitsuné, se produisaient tous les jours dans le coin. Et là, stupeur et tremblement, l'arrivée sur le site du-dit festival me fit un choc ; aux 2 Djs précédents venaient s'ajouter, en ordre dispersé, 4 autres bombes françaises : Housse de Racket d'abord, le duo montant qui vient d'arrêter le tennis pour se lancer dans une carrière à la Elvis. Dans ce même registre éléctro-rock mais beaucoup plus rétro et italo-disco, les Minitel Rose, 3 nantais du collectif Valérie. Pour compléter, pas moins de 2 autres DJs de classe internationale. DatA d'abord, qui fait tourner les têtes du côté de la capitale avec son album Skywriter (Baby you're one in a miiiiillion ♪). Et pour conclure le tout en beauté, le chevelu, barbu et moustachu à l'éléctro ronflante : pas Sébastien Tellier non, mais bien Vincent Belorgey aka Kavinsky.

Bon, une line-up ultra-puissante, quelques détails restaient à régler avant de signer. Comme... le prix du billet. Un clic sur "Réservation", et là, consternation. 18€... et tous les bénéfices sont reversés au Téléthon!

Dès lors, je n'avais plus de raison d'hésiter, quand c'est pour la bonne cause je me met toujours en quatre pour donner mon argent. Quoi? Moi, intéressé? Balivernes, voir DatA + Kavinsky + Housse de Racket + Minitel Rose + Autokratz dans le cadre de la 1ère édition du Festival Elekt'RhOne, organisé par les élèves de l'EMLyon Business School, le 4 décembre (un vendredi soir, cool!) au Double Mixte, une salle pouvant accueillir plus de 2500 personnes, de 21h à 4h du matin, c'est secondaire quand on sait que des enfants malades vont en profiter!








AutoKratz - Always More








DatA - Rapture








Housse de Racket - Oh Yeah








Kavinsky - Testarossa Autodrive








Minitel Rose - Better Days (Part II)


Pour réserver une préloc, c'est sur le site de la Fnac ou directement sur le site officiel dans la partie "Réservation".

On se donne rendez-vous au Double Mixte à Lyon le 4 décembre 2009!

Random Remixes #2


Je n'ai pas trouvé de meilleur moyen que ce post pour parler de tous les remixs que régulièrement je garde dans un coin en me disant "tiens il est bon ce son, il faudra que j'en parle sur mon blog". Alors voilà, on repart dans les jeux de mots douteux et autres tournures de phrases étranges pour, je l'espère, vous faire passer un agréable moment en écoutant ces 7 "variations".

I haven't found anything better to introduce you to those excellent remixes I keep in a corner of my desktop thinking 'that sound is pretty good, I might deal with it on my blog'. So here they are, with a few words and some strange sentences, and I hope you'll spend a good time listening to these seven 'variations'.


1) Yeah Yeah Yeahs x A-Trak

Vous avez sans doute vu le clip de Heads Will Roll, où la charismatique mais hystérique chanteuse Karen O et ses collègues se font trucider par un loup-garou en smoking qui se prend pour MJ sur le dancefloor. Toucher à l'excellence de la meilleure chanson du meilleur album des Yeah Yeah Yeahs, un sacré challenge. Que le DJ québécois A-Trak, résidant à New York, plus jeune vainqueur des Championnats du Monde de DMC à l'age de 15 ans et accro du crossfader en live, a relevé avec brio.

You may have seen the video clip for Heads Will Roll, where the charismatic but a bit hysteric Karen O and her mates are killed and sliced by a werewolf wearing a smoking and thinking he's MJ on the dancefloor. Trying to remix the best song from Yeah Yeah Yeahs' best album, what a big challenge! Montreal-born DJ A-Trak, living in NY, youngest winner of the DMC World DJ Championships at the age of 15 and addicted to the crossfader while performing live, succeeded in this difficult task.








Yeah Yeah Yeahs - Heads Will Roll (A-Trak Remix)


2) NightWaves x We Plants Are Happy Plants

NightWaves, c'est le projet musical de Kyle Petersen et Josh Legg, les deux anges californiens qui tirent les rênes du blog Binary du côté de Los Angeles. Leur titre Fascination, à la base c'est un synthé tintant et un type se languissant de l'époque où il était seul avec sa nana. Il y a eu quelques remixs, tous dans le même genre musical. Et puis il y a le remix de We Plants Are Happy Plants ou WPAHP, un jeune hongrois dont la musique est aussi à base de synthé tintant. On pourrait s'attendre à un remix exotique façon boum boum, et puis on lance le morceau et on rencontre ces violons ultra-sensuels qui transforment le morceau original en une pépite que je qualifierais d'éléctro-langoureuse.

NightWaves, it's the musical project of Kyle Petersen and Josh Legg, two Californian boys writing on the Binary blog in LA. Their song Fascination, it's a smooth synth sound and a man regretting the time when he was alone with his girlfriend. Some remixes of this song have been released, each with the same kind of synth sound. Then this young Hungarian boy named We Plants Are Happy Plants or WPAHP came in, also with this kind of synth sound. But rather than making an 'exotic' remix based on too much drums, we meet an ultra-sensual violin sound which is turning the original piece into a massive jewel of languorous electronic music.








NightWaves - Fascination (We Plants Are Happy Plants Remix)


3) Metric x 80kidz

J'avoue que les 80kidz n'apportent pas grand chose à la chanson de Metric, à part quelques electro-trucs, mais on ne va pas leur en vouloir pour ça, à ces 3 japonais qui ont sorti le tube Miss Mars sur Kitsuné. On écoute ce remix jusqu'au bout, juste parce qu'il est bon d'entendre la voix d'Emily Haines de temps en temps.

I have to admit the 80kidz aren't bringing so much news to this Metric tune, except some tiny electro-tricks, but we can't blame these three Japanese people, their Miss Mars song is soooo good. We keep playing the sond till the end, just because it's good to hear Emily Haines' voice sometimes.








Metric - Help I'm Alive (80kidz Remix)


4) Röyksopp x Beyond Deep

Il se trouve que je ne sais pas trop quoi dire sur ce remix qui est une des nombreuses pépites dont le contest organisé par Röyksopp a accouché, à part qu'il est très propre, très sympa à écouter, propice à une réflexion intense devant la fenêtre par un jour pluvieux. Le dernier album des norvégiens, Junior, est un album très complet qui se laisse facilement apprivoiser dès la première écoute. Quant à Beyond Deep, c'est un jeune hongrois (tiens donc) qui qualifie ses prods de musique "émotronique". Ça promet.

Hum, I don't know what to say about this remix which is one of the numerous lucky find of the contest set up by Röyksopp, except it's very clean and pro, very fun for our ears and helpful to deep side-windowed thougts on a rainy day. According to me, the last album of these Norwegians called Junior is very complete and easy to tame at first sight. Beyond Deep, it's a young Hungarian boy (humhum) which is composing 'emotronic' music. Whoa.








Röyksopp - Tricky Tricky (Beyond Deep Remix)


5) Röyksopp x Maxime Dangles

Ce remix-ci, il envoie du lourd, l'instru est génialement pensée. Et à ma grande surprise Maxime Dangles est un jeune français habitant Valence et à 24 ans l'une des récentes révélations du label allemand Kompact, numéro 1 de la techno minimale. Ce jeune homme à de l'avenir.

This remix is heavy, the instrumental part is awesome. I was surprised when I learnt Maxime Dangles was a young French aged 24 and one of the recent revelation of the Koln-based label Kompact, number one when it's time to deal with minimal techno. This young man might have a bright future.








Röyksopp - This Must Be It (Maxime Dangles Remix)


6) Fenech-Soler x The Phantom's Revenge

Fenech-Soler, c'est un peu la nouvelle sensation outre-Manche, un groupe qui joue par terre emmêlé dans ses fils de guitare ce n'est pas si fréquent après tout, non? Et puis leur single Lies, c'est de la bombe. Remixé par un superhéros nimois, ça devient de la bombe provençale qui sent l'aïoli. The Phantom's Revenge, c'est le projet solo de Tony, un grand blond qui aura 26 ans à Noël, qui habite toujours chez ses parents et qui à la phobie des araignées. Mais passons les détails, Tony est le Jedi de la disco music, que dis-je, le Luke Skywalker du dancefloor, qui n'hésite pas à enfiler les pattes d'eph et sortir son sabre laser clignotant pour faire sa fête à Dark Vador. Que la Force soit avec toi, Phantom.

Fenech-Soler, it's kind of the new sensation in England, a band playing on the floor rolled up into their guitar wires that's not so frequent, isn't it? And their single Lies rocks, I swear. Remixed by a French superhero, it double rocks. The Phantom's Revenge, it's the solo project of a tall blond haired guy named Tony, which is about to be 26 years old at Christmas but still living at his dad's house and afraid by spiders. But hey, let's forget this details, Tony is the Jedi of disco music, well, he's the Luke Skywalker of the dancefloor, never hesitating to put on his flared trousers and to take his flickering laser sword to party with Darth Vader. May the Force be with you, Phantom.








Fenech-Soler - Lies (The Phantom's Revenge Remix)


7) Frankmusik x Russ Chimes

Le dernier pour la route, un condensé d'éléctro-pop à l'anglaise façon Frankmusik remixé par Russ Chimes, très bon une fois de plus.

The last but not the least, an electro-pop song made by Frankmusik and remixed by Russ Chimes, one more time a very good job.








Frankmusik - Confusion Girl (Russ Chimes Remix)

You guys are better than Tokyo guys, for sure


Malgré la croyance populaire, Tokyo ne se trouve pas toujours au Japon. Aujourd'hui, on retrouve par exemple les We Are Tokyo du côté de Bristol en Angleterre, pour un cours de rock éléctronique en compagnie de la voix de Tom Smith (d'Editors) mélangée à celle de Brandon Flowers (de The Killers) sur certains titres, avec même quelques intonations de Kele Okereke (de Bloc Party) sur certains autres. Un bain rafraîchissant de musique anglo-saxonne, qui commence par un accord de guitare qui me fait vibrer sur Colour Blind. Vous allez trouver ça "trop" mais je pense que ce morceau est une petite tuerie. Jugez par vous-même.

In spite of what everybody on Earth is thinking, Tokyo isn't always in Japan. Today, as an example, we meet the We Are Tokyo next to Bristol, England, for a lesson of electronic rock with a touch of Tom Smith's voice (leader-singer from Editors) and another of Brandon Folwers' one (leader-singer from The Killers) on a few tracks, and even a bit of Kele Okereke's accent (leader-singer from Bloc Party) on other ones. A fresh dive into British music, which begins with a guitar riff making me mad on Colour Blind. You could find it "too much" but I think this track is awesome. Judge by yourself.








We Are Tokyo - Colour Blind

XY n'est pas mal non plus dans son genre, avec son synthé grésillant et ses paroles semi-érotiques, c'est comme The XX mais avec une fille en moins quoi... Après tout pourquoi pas, le résultat est un morceau qui se démarque en compagnie de Colour Blind sur l'EP Bright Lights sorti en mai 2009.

XY is not so bad, with this synth sound and these half-erotics lyrics, it's like hearing The XX but without a girl and with one more boy... Why not, the result is a pretty good track on the Bright Lights EP released last Spring.








We Are Tokyo - XY

En parlant d'EP justement, ils ont sorti leur second, The Best In Me, il y a un peu plus d'un mois. Le morceau éponyme est bien, sans plus, mais je préfère de loin la face B, Tangram, celle-là justement où j'entend quelques accents de Kele Okereke, beaucoup plus posée que les premières compos du groupe. La 3e partie de ce second EP est un remix de XY par les We Are Kyoto, ce qui me permet d'ajouter quelques mots sur l'ingéniosité du groupe qui se remixe lui-même tout en changeant de lieu de résidence! Ça c'est très fort.

Dealing with EPs, they have released a second one late September 2009, called The Best In Me. The one I prefer on this EP is the B-face, Tangram, the one where I hear a bit of Kele Okereke's accent, much more calm than others compositions of the band. The third part of this second EP is a remix of XY from the We Are Kyoto. What a brillant band! They remix their own stuff just by exchanging letters! They're so strong.








We Are Tokyo - Tangram

Leur premier EP Bright Lights est disponible à l'achat ici, ou sur Itunes, ou gratuitement ici en faisant une petite action de comm', vous aurez même droit au CD envoyé chez vous pour 0€!
Leur second et plus frais EP The Best In Me, vous pouvez l'avoir en un seul clic ici, c'est les We Are Tokyo qui régalent.
Oh et puis allez, ça ne coute rien, écoutez-donc The Best In Me en question dans la vidéo ci-dessous pour vous faire une idée complète du talent de ces anglais!

Their first EP Bright Lights is available to buy here, or on Itunes, or for free here in 3 little steps, they could even send a free CD to your house!
Their second and freshest EP The Best In Me, you can get it with just one click here, but don't forget to warmly thank We Are Tokyo.
And, it doesn't cost anything, you can listen to The Best In Me in the video below to have a final idea on this young British talents!

Bye Bye Teacher


La scène anglaise a accouché des Foals, groupe de math-rock légèrement déjanté (ironie). Tout aurait pu bien se passer s'ils s'étaient contentés de faire de la musique... mais non, ces messieurs ont fréquenté des lieux étranges du côté de Londres, ont rencontré Archive, les dieux du rock progressif, et en sont tombé amoureux. De cet idylle outre-manche est né un enfant intriguant qu'ils ont appelé Sarah W_Papsun.
Si ce qui précède sent bon le délire pondu lors d'une froide journée d'automne, le rêve des parisiens Sarah W_Papsun est beaucoup plus proche de la réalité. Squattant les plus grandes salles parisiennes, leur réputation commence doucement à se construire, sur des bases musicales solides : un condensé de math-rock progressif donc, Bye Bye Teacher étant la plus math-rock, laissant le soin à Not Ginger But Blond Venitien d'être progressivement rock. Vous retrouverez 4 de leurs morceaux sur leur profil CQFD, et je l'avoue, ceci est une invitation cachée à voter pour eux dans la battle de la semaine, et ça c'est par ici.

Bye Bye Teacher - Sarah w Papsun by germainperinet

From the English musical world were born Foals, a math-rock band a bit crazy (I'm ironic). They could have played music, and all would have been fine... but no, these guys couldn't stay in Oxford, moved for a weekend in London, entered in strange locations, met Archive, gods of progressive rock, and then... fell in love with them. This true love from England gave birth to Sarah W_Papsun.
If what is written before is kind of a weak thought during a cold autumn day, the dream of Parisians' Sarah W_Papsun is not far from reality. Playing in big parisians venues, their fame begins slowly to be built all over the country, based on solid roots : a strange mix of progressive math-rock, starting with Bye Bye Teacher for math-rock, finishing with Not Ginger But Blond Venitien for progressive rock. You'll find four pieces of their stuff on their CQFD profile, and I have to admit that it's a hidden invitation to vote for them in this week's battle, by clicking here.

Sarah W. Papsun @ Maroquinerie 19 novembre from Guillaume de T on Vimeo.

Passion Pit @ Ninkasi Kao


'Look at me, oh look at me! Is this the way I'll always be? Oh no ohohoohoooo, oh no ohohohooooooh.'

C'est fait, Michael Angelakos et ses potes dézingos ont frappé. Lieu du crime : Ninkasi Kao, mercredi soir. Petite salle lyonnaise que Mike, le leader de Passion Pit, a traité de boîte de nuit, et je dois avouer que ce n'est guère plus grand que ma salle de bain.


Mais ne dis t'on pas "qu'importe la taille*, c'est l'intensité qui compte" ? Oui, intensité il y avait, foule en transe sautant en l'air d'un commun accord et hurlant les paroles en choeur, ou les choeurs tout court suivant la complexité des chansons distillées pendant l'heure et demie qu'a duré le concert, en commençant par un communicatif Naahh naahh na na na na, hey hey heheeey pour finir par un sleeeeeepyheaaaaad tonitruant en passant par un higherandhigherandhigher carrément dément... du bonheur à l'état pur. Une prestation folle livrée par ces cinq américains menés de main de maître par la voix inépuisable d'Angelakos.









Passion Pit - To Kingdom Come








Passion Pit - Sleepyhead (Starsmith Remix feat. Ellie Goulding)

À noter aussi la performance étonnante de la première partie, les danois de The Kissaway Trail (voir le clip de 61 ci-dessous)!




* : Ne recherchez pas 'passion pit' mais bien 'Passion Pit' sur Wikipedia ou vous risqueriez d'avoir une surprise de "taille" (encore heureux qu'il n'y ait pas de photo...)!

Random Remixes


Il y a plein de bons remixs qui traînent sur mon bureau depuis un moment. Il est temps de vous en faire profiter si vous ne lez connaissez pas déjà.

There are so many awesome remixes waiting on my desktop. It's time for you to discover these delicacies if you didn't know them before.


1) Mikalvin Harris - We Are Golden

Avouez que trop de Relax, Take it eaaaaaaaasyyyyyy a tué Mika version 1.0. Mais Michael Penniman Jr. a réussi à se sortir de son carcan "chanson pour enfants", et la version 2.0 vaut son pesant de cacahuètes, même si à terme il n'est pas dit qu'elle finisse tout autant par nous sortir par les yeux. Histoire de pallier au risque d'accoutumance aggravé, le génie écossais Calvin Harris y a ajouté sa touche dancefloor.

My opinion is too much Relax, Take it eaaaaaaaasyyyyyy killed Mika 1.0. But Michael Penniman Jr. managed to withdraw this "songs for kids" label sticked on his back, and Mika 2.0 is better than ever, even if on the long term it's not sure we won't be bored too. Not to become addicted for no reason, the Scottish genius Calvin Harris has added his dancefloor groove to the original track.


Mika - We Are Golden (Calvin Harris Remix)


2) Just Falke - Doctor Doctor

J'idolâtre Just Jack. Son morceau Doctor Doctor, je ne sais pas vous mais moi je m'en passe. Un accroc isolé dans le vaste répertoire du rappeur pop de Camden, que le plus français des anglais, j'ai nommé Fred Falke, a transformé en tube cosmique. Comme quoi, un synthé et un peu d'imagination, ça peut faire des merveilles.

Just Jack is a God. But his track Doctor Doctor, I don't know your opinion but mine is not very good about it. An isolated tear in the wide repertory of Camden's best pop-rapper, and the most French of England, Fred Falke, turned it into a cosmic tune. You see, a good synthetizer and a bit of imagination could build wonders.


Just Jack - Doctor Doctor (Fred Falke Remix)


3) Le Corps Mince de Russ Chimes - Bitch of the Bitches

Emma, Mia et Malin, les trois protagonistes du groupe Le Corps Mince de Françoise que la majorité des blogs de "qualité" ne savent même pas orthographier correctement, ont 3 choses en commun : un M, un A et leur nationalité. Elles sont finlandaises! C'est un coup de main intéressant pour les norvégiens de Röyksopp qui s'évertuent depuis des années à prouver que la Scandinavie, ce n'est pas uniquement cette nuée d'ovnis suédois. Russ Chimes, au contraire de M.Falke cité plus haut, baigne dans le Golfe de Gascogne mais est resté ancré en Angleterre. Un bateau construit entre Bretagne et Grande-Bretagne qui vogue vers les fjords finlandais, c'est un mélange des genres... succulent.

Emma, Mia and Malin, the three members of the band Le Corps Mince de Françoise which name is badly written by the majority of 'quality music blogs', have 3 common things in their life : an M, an A and their nationality. They're Finnish! It's an interessant help for the Norwegian band Röyksopp who's goal for years has been to prove Scandinavia isn't only made of this clouds of Swedish UFOs. Russ Chimes, unlike Mr Falke, bathing in the Bay of Biscay but still anchored in England. A boat built between Brittany and Great-Brittain which is sailing into the Finnish fjords, it's a... succulent mix of music.


Le Corps Mince de Françoise - Bitch of the Bitches (Russ Chimes Remix)


4) Does If Offend You, Muse? - Uprising

Pour terminer, les Does It Offend You, Yeah? se sont permis d'apporter quelques retouches au dernier tube des mastodontes de la scène anglaise que sont Muse. Uprising est tiré de leur album The Resistance, affublé de tous les superlatifs possibles et imaginables par la presse musical à travers le Monde. Ils ont certes pris un virage "symphonique" intéressant, mais d'après moi la qualité sonore de leurs premiers albums est loin derrière eux.
Pour ce qui est du remix, on peut penser que c'est un choix stratégique de la part des 3 membres de DIOYY puisqu'ils furent à l'aube de leur révélation comparés à Muse par le très renommé hebdomadaire anglais NME...

To conclude, the Does It Offend You, Yeah? guys made some adjustments to the last tune of the British big rock band Muse. Uprising is extracted from The Resistance album, described as a big masterpiece by the musical press accross the World. Surely they take an interessant 'symphonic' turn but according to me the quality of their first albums can't be reached again. About the remix, we could think it's a strategic choice for the 3 members of DIOYY because they were compared to Muse in their early band life by the English weekly magazine NME...


Muse - Uprising (Does It Offend You, Yeah? Remix)

Pink dominos


Pour ceux qui auraient loupé leur éclosion, le duo londonien d'éléctro-rock The Big Pink a sorti son premier album A Brief History Of Love en septembre dernier. Forts d'une bonne critique de la part des différents magazines spécialisés, Robbie Furze et Milo Cordell ont depuis parcourus l'Angleterre en première partie de Muse et s'apprêtent à fouler le sol du continent nord-américain en solo.
Leur single Velvet, impressionant de maturité avec son fond sonore à la Moby, a été classé bon dernier du Top 500 des chansons des années 2000 réalisé par Pitchfork, mais il a au moins eu le mérite d'y figurer comme étant l'un des plus récents.
Dominos, le second single de l'album, est beaucoup moins éléctro et beaucoup plus rock, et le clip est agréable à regarder.
Leur album A Brief History Of Love est disponible sur Itunes, Rough Trade, HMV, Amazon et Insound.








The Big Pink - Velvet








The Big Pink - Dominos

For those who missed their blossoming, London duet of electro-rock named The Big Pink has released their first album A Brief History Of Love last September. Well appreciated by the music press, Robbie Furze and Milo Cordell have travelled through England supporting Muse and are now about to travel accross America by themselves.
Their single
Velvet, full of maturity with its background Moby-like, has obtained the last rank of The Top 500 tracks of the 2000s made by Pitchfork, but at least it appeared in as one of the most recent songs.
Dominos
, the second extract from the album, is a bit less electric but much more rocky, and the videoclip is very well made and pleasant to watch. A Brief History Of Love is available on Itunes, Rough Trade, HMV, Amazon and Insound.

Search

Chargement...

Agenda

15.03.2012
M83
@ La Cigale, Paris

Find Random Trax on

Send me your track

Membres

Libellés

65daysofstatic (2) 80kidz (1) A-Trak (1) AaRON (1) Ace Out (1) Aeroplane (3) Air (1) Airship (2) Alex Gopher (1) Alex Metric (2) Alexfeel (2) Allure (2) Amiina (2) Amy MacDonald (1) Amy Meredith (1) Andreas Johnson (1) Animal Collective (2) Anne Dudley (1) Annie (1) Anoraak (1) Arcade Fire (2) Arms (1) Arno Cost (1) Au Revoir Simone (1) Auto (1) AutoKratz (2) Axwell (1) Bad Lieutenant (1) Bag Raiders (1) Bandit (4) Bat For Lashes (1) Beach House (1) Beaufort (1) Beni (1) Bestrack (1) Beyond Deep (1) Birdy Nam Nam (2) Black Kids (1) Bloc Party (1) Blue Man Group (1) Bombay Bicycle Club (1) Bonobo (1) Boomkat (1) Boys Noize (7) Breakbot (1) Brodinski (1) Broken Bells (1) Bugged Out (1) Cadillac (3) Caesars (1) Calvin Harris (5) Caribou (1) Cassius (2) Cazals (1) Chairlift (1) Chilly Gonzales (1) Choo Choo (1) Chromeo (1) Claudio Gizzi (1) Clock Opera (1) Cloud Cult (1) Cold War Kids (1) Coldplay (1) College (3) Cosmonaut Grechko (1) Crookers (1) Crystal Castles (2) Cullen (1) Cut Copy (2) cybe (1) Cécile (1) D/A/D (1) Dada Life (1) Daft Punk (5) Dan Black (1) Danger (2) Danton Eeprom (1) DATA (3) David Lynch (1) Daze (1) Deerhunter (1) Delorean (1) Delphic (5) Designer Drugs (1) Diamond Cut (1) Digitalfoxglove (1) Digitalism (1) Dimes (3) Dirty South (1) DJ Mehdi (1) Does It Offend You Yeah? (2) Dutch Uncles (1) Earl Grey (1) Eat More Cake (1) Edwin Van Cleef (1) Efterklang (1) Egyptian Hip Hop (1) Ellie Goulding (4) Empire Of The Sun (1) Eric Prydz (1) Erol Alkan (2) Euphorie (1) Evan Voytas (1) Everything Everything (1) Expatriate (1) Explosions in the Sky (1) Fake Blood (1) Fanfarlo (1) Fare Soldi (1) Feadz (1) Fear of Tigers (2) Fenech-Soler (1) Fever Ray (1) Fischerspooner (1) Flashworx (9) Foals (5) Four Tet (1) Frankmusik (1) Freak You (3) Fred Falke (4) French Horn Rebellion (1) Friendly Fires (1) Fuck Buttons (1) Futurecop (3) Futureflashs (1) Ghinzu (2) Gigamesh (1) Give Me A Kiss (1) Glastonbury (1) Gold Panda (1) Gonzales (2) Gorillaz (2) GOS (1) Gossip (2) Groove Armada (1) Gui Boratto (1) Gunstar (1) Hanni El Khatib (1) Harlem Shakes (1) Heads We Dance (1) Holy Ghost (1) Hot Chip (2) Housse de Racket (1) Hurts (1) I'm From Barcelona (1) IKKI (1) Interpol (1) jj (1) Jo Rose (1) Jonsi (2) Joseph (1) José Gonzalez (1) Jupiter (1) Just Jack (3) Justice (2) Justin Faust (2) Kaiser Chiefs (1) Kanye West (2) Kap Bambino (2) Kavinsky (2) KeepReal (1) Kele (1) Kid Cudi (1) Kids At The Bar (3) King Charles (1) Kings of Leon (2) Kirstenana (1) Kitsuné (2) Klaxons (2) Kn1ghT (1) Kraftwerk (1) La Roux (1) Ladyhawke (2) Ladytron (1) Land of Talk (1) Lapse (1) Late of the Pier (1) Lazercat (1) Lazy Flow (1) LBCK (1) LCD Soundsystem (2) Le Corps Mince de Françoise (2) Les Petits Pilous (1) Liars (1) Lifelike (2) Lily Allen (1) Little Boots (1) Loney Dear (1) Love and Disaster (1) M.Ward (1) M83 (1) Maethelvin (1) Main Square Festival (5) ManandMan (1) Mando Diao (1) Marina and the Diamonds (2) Mashed Paper Klub (1) Maxime Dangles (1) Melodium (1) Memory Tapes (1) Metric (1) MGMT (2) Miami Horror (2) Midnight Club (1) Midnight Juggernaughts (1) Midnight Juggernauts (1) Miike Snow (3) Mika (1) Mille (1) Mindwalk (1) Minitel Rose (5) Miss Wonder (1) Mito (1) Moby (2) Mogwai (2) Mondkopf (2) Monegros Festival (1) Monsieur Adi (6) Multipac (1) Mumford and Sons (1) Muse (1) My Awesome Mixtape (1) My Heart Belongs To Cecilia Winter (1) Mylo (1) naive new beaters (1) Neo Tokyo (1) NightWaves (2) Nil Hartman (1) No1Else (1) Norman Doray (1) Of Montreal (2) Official Secrets Act (1) OK Go (1) One Republic (1) Overthrill (1) Où Est Le Swimming Pool (1) Para One (1) Passion Pit (4) Paul (2) Pendulum (1) Pete Herrs (2) Peter Bjorn and John (1) Phenomenal Handclap Band (1) Phillip Martell (1) Phoenix (7) Placebo (1) Plasticines (2) PNAU (3) Poka (1) POND (1) PV Nova (1) PVT (1) R3set (1) Radiohead (1) RAFALE (1) Ratatat (1) Redial (3) Redlight (2) Reni Lane (1) Romano Musumarra (1) Rondo Veneziano (1) Royksopp (4) Russ Chimes (4) Sarah W_Papsun (1) Satellite Stories (1) SayCet (1) sayem (1) School of Seven Bells (2) Sebastian Ingrosso (1) Shout Out Louds (2) Shuttle (1) Sigur Ros (1) Siriusmo (1) Soulwax (1) St. Vincent (1) Stardust (1) Steed Lord (1) Stevans (1) Steve Angello (1) Sufjan Stevens (2) Supermode (1) Surkin (1) Swedish House Mafia (1) Take Me Home (1) Tame Impala (1) Team Ghost (1) Teddybears Sthlm (1) Teki Latex (1) The Amplifetes (3) The Bewitched Hands On The Top Of Our Head (2) The Big Pink (1) The Bloody Beetroots (2) The Cardigans (1) The Chemical Brothers (1) The Courteeners (1) The Dirty Tees (1) The Drums (1) The Freelance Whales (1) The Killers (1) The Kissaway Trail (1) The Kiwi's (1) The Knife (1) The Mummers (1) The Noizy Kids (1) The Party Circuit (1) The Phantom's Revenge (3) The Rapture (1) The Raveonettes (1) The Soft Pack (1) The Sound of Arrows (1) The Sounds (1) The Tallest Man On Earth (1) The Temper Trap (2) The Ting Tings (1) The Twelves (4) The Verve (1) Thunderheist (1) Tits and Clits (1) Toomy Disco (1) Toxic Avenger (1) Tr2n (1) Two Door Cinema Club (3) Underworld (1) Valérie (3) Vampire Weekend (6) VIKING (1) Villains (1) Villeneuve (1) Vincent Moon (1) Visitor (1) Vitalic (1) Walter Sobcek (1) Washed Out (1) Wave Machines (1) We Are Electro Kids (1) We Are Tokyo (1) We Have Band (1) We Love Machines (1) We Plants Are Happy Plants (1) Who Made Who (1) Worship (2) Yann Tiersen (1) Yeah Yeah Yeahs (1) Yeasayer (2) You Say Party (1) YounGunz (1) Yuksek (3)